Orgue de Caumont

Aller au contenu
<====/======/======/======/======/======/=======/=====>

16 Janvier 2022

Concert de l'Ensemble Vocal d'Avignon


L’Ensemble Vocal d’Avignon
Sans doute la plus ancienne chorale d’Avignon, elle fut créée par l’Abbé Durand en 1965. A son décès en 1999, c’est Bernard TILLET qui lui succéda et continua dans le même répertoire des grandes œuvres de la Musique Sacrée jusqu’en Mars 2018 avec la Passion selon Saint Matthieu de J. S BACH. Actuellement composé d’une cinquantaine de choristes amateurs, l’EVA interprète chaque année une œuvre de Musique Sacrée avec solistes et orchestre. Depuis avril 2018, Fabio MUNOZ PEREZ en assure la direction et a donné avec l’EVA, la Création de HAYDN en janvier 2019, puis le Stabat Mater de Dvorak en novembre 2019, donné à Paris puis à Avignon et Chateaurenard, avec la chorale parisienne » musique en lumière », que dirige également Fabio Perez Munoz. 2020 devait être consacré au 250 ème anniversaire de la naissance de Beethoven avec la messe en ut, datant de 1812, ainsi que la cantate Meeres Stille et Gluckliches Fahrt, composée en 1821. La pandémie en a décidé autrement, et nous pouvons espérer que ce programme soit donné en juin 2022 A partir de Novembre 2019, à l’initiative de leur chef Fabio MUNOZ PEREZ, l’Ensemble Vocal monte en parallèle des œuvres A Capella ou accompagnées à l’Orgue pour les chanter dans plusieurs concerts annuels, à Avignon et dans sa région.

Notre chef : Fabio Perez Munoz
Fabio PÉREZ MUÑOZ commence ses activités professionnelles comme violoncelliste et chef d’orchestre au Chili.Diplômé du Conservatoire de l’Université du Chili (en Violoncelle et en Théorie de la Musique), il arrive en France en 2006 et obtient son diplôme de Direction Orchestrale (avec le Prof. Philippe Cambreling) et Musique Ancienne (viole de gambe avec Sylvie Moquet). Il a travaillé avec Jérôme Hantai, Martin Bauer, Florence Bolton (viole de gambe) et avec Christopher Hoogwod, Konrad von Abel, Nicola Brochot (direction orchestrale).Titulaire d’un Master en Musicologie (Université Paris 4 – Sorbonne) il prépare une thèse doctorale sur les opéras de Joseph Haydn. Il a enseigné à l’Université du Chili, aux conservatoires de Juvisy, Creil et Nanterre. Il a dirigé en France, Chili, Brésil, Argentine, divers ensembles orchestraux et choraux. Il dirige actuellement L’ensemble I Cieli Immensi ; l’ensemble Le Concert des Lumières et il est le directeur artistique de Musique en Lumières. Il a composé la musique de film et de pièces de théâtre pour la Cie  Le Rugissement de la Libellule.


<====/======/======/======/======/======/=======/=====>

02 Octobre 2021

10ème Festival
                                     


Ce 10éme Festival fut ouvert par un concert Orgue et Clarinette. L'Orgue était tenu pat B Montagnoux  et c'est E Villegas à la Clarinette
La clarinettiste Eva Villegas et l’organiste Brice Montagnoux forment un duo d’une rare complicité.
 
Eva Villegas et Brice Montagnoux font résonner les plus belles salles de concerts, églises et cathédrales de France, tout en se produisant régulièrement à l’étranger.
 
Depuis 2016, le duo compte plusieurs dizaines de concerts à son actif et dispose d’un vaste répertoire allant de la période baroque à la musique contemporaine, écrit ou arrangé pour orgue et clarinettes en si bémol, la, mi bémol, et clarinette basse.
 
En 2019, Eva Villegas et Brice Montagnoux ont enregistré leur premier album, Dialogue sur les jeux d’anches, en l’église St Michel de Grimaud, pour le label belge Organroxx.
 
La clarinettiste Eva Villegas est lauréate d’un Diplôme de Soliste obtenu avec distinction à la Haute Ecole de musique de Genève dans la classe de Thomas Friedli. Elle poursuit sa formation en Finlande à la Sibelius Académie, obtient un master en pédagogie musicale avec distinction et complète sa formation à la clarinette mib auprès de Kopakkala Marja et Benoit Willmann, et à la clarinette basse auprès de Nikula Heikki et d’Antoine Marguier.
 
Eva est professeur de musique de chambre au Conservatoire Toulon Provence Méditerranée.
 
Eva Villegas est ambassadrice de la maison Henri Selmer Paris. Elle joue la nouvelle gamme de clarinettes Selmer Privilège Evolution Henri SELMER.
 
 
Brice Montagnoux a suivi ses études d’orgue, d’écriture et analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon avec Louis Robilliard et Jean Boyer, où il obtient les plus hautes distinctions : Diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique (2001), Certificat d’aptitude et Master de pédagogie (2004). Après avoir enseigné l’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional Toulon Provence Méditerranée, il est nommé en 2012 Directeur du Cefedem-Sud à Aix-en-Provence, et se consacre à la formation et à l’accompagnement de jeunes artistes et enseignants, en partenariat avec Aix Marseille Université et de très nombreux opérateurs culturels. Sous son impulsion, cet établissement d’excellence obtient en 2016, par décision ministérielle, le label Pôle d’enseignement supérieur de la musique pour un large territoire qui s’étend de Montpellier à Monaco. Brice Montagnoux poursuit aujourd’hui la direction de cette structure, désormais nommée Institut d’enseignement supérieur de la musique (IESM) Europe et Méditerranée.


<====/======/======/======/======/======/=======/=====>

Depuis son grand prix d’interprétation au Concours international d’orgue de Chartres en 1992 et sa nomination, quatre ans plus tard, à la tribune parisienne de Saint-Étienne-du-Mont – où il succède à Maurice et Marie-Madeleine Duruflé, en compagnie de Thierry Escaich – Vincent Warnier s’est imposé comme une figure majeure de l’école d’orgue française, dont il porte la renommée largement au-delà des frontières nationales.
Une moisson de prix au Conservatoire national de région de Strasbourg puis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris a forgé le métier solide de ce musicien, qui se traduit par une virtuosité impeccable et un talent très remarqué d’improvisateur.
À ces qualités indispensables, Vincent Warnier ajoute celles, plus rares, d’une rigueur sans faille et d’une érudition acquises auprès de maîtres comme André Stricker, Daniel Roth, Michel Chapuis et Marie-Claire Alain et lors d’études de musicologie à la Sorbonne, couronnées de l’agrégation. Vincent Warnier n’a pas son pareil pour démêler les savantes constructions de Bach et leur donner le naturel de l’évidence, la véhémence de l’improvisation. En témoignent ses deux disques les plus récents consacrés au Kantor, chez Intrada : Ultimo verba (2008) et les toccatas et fugues (à paraître en 2010).
Il se passionne également pour la musique de Mendelssohn, Franck, Widor, Jehan Alain, Duruflé et de bien d’autres auteurs, et interprète volontiers des œuvres contemporaines d’Éric Tanguy, Thierry Escaich ou Jacques Lenot (qui a écrit à son intention ‘Mon royaume n’est pas de ce monde’, pour orgue seul, et ‘La Gerusalemme celeste’, pour orgue et orchestre).
Sa discographie, qui compte une vingtaine d’albums, témoigne de l’éclectisme de son talent ; elle est régulièrement saluée par une critique enthousiaste. Son premier disque chez Intrada, panorama de l’orgue français de Duruflé à Escaich, a reçu un Diapason d’or, tout comme son intégrale de l’œuvre pour orgue de Maurice Duruflé. En plus de la tribune de Saint-Étienne-du-Mont, Vincent Warnier s’est vu confier en 1997 le grand orgue Théodore Jacquot de la cathédrale Notre-Dame de Verdun.
Il est l’invité des tribunes et des salles les plus renommées, en France comme à l’étranger, jusqu’en Amérique latine et au Japon
Retourner au contenu