Orgue de Caumont

Aller au contenu

<===========================================>

DE L'ORIGINE DU PROJET .............

Comme les premiers hommes partis conquérir l'espace, nous avons aussi ici sur notre petite planète, des hommes et des femmes ayant la volonté de faire l’histoire de leur village et ainsi d’apporter leur pierre à l’édifice commun.Oh certes ce n’est pas l'histoire avec un grand "H" mais l'histoire simple de leur commune.C'est ainsi qu'en l'an de grâce de 1985, dans ce petit village provençal, débute cette magnifique aventure.
En effet l’affectataire de la paroisse de Caumont sur Durance décide qu’il faut un Orgue en son église. Il soumet cette idée à Roger ORLANDO, alors maire de la Commune. Celui-ci pensa, en son for intérieur « un petit orgue électronique devrait faire l’affaire » ........Ce n’était pas vraiment l’idée qu’avait le Père L. AURARD. En effet, celui-ci veut un Orgue « un Vrai » avec des claviers, des tuyaux, un beau buffet, bref un véritable instrument de musique. Commence alors la grande aventure de l’Orgue dans notre petite commune.
C’est ainsi que c’est constitué une équipe de passionnés prêts à pourfendre tous les obstacles qui se dresseraient sur leur route. Et Dieu sait combien de blocages, de freins et de contrariétés ils eurent à surmonter, de fonctionnaires, de ministères à convaincre, de dossiers à remplir, de réunion à tenir. Mais malgré des moments de découragement, de lassitude ils continuèrent à avancer et rien ne les a jamais, au grand jamais, arrêtés.
Cette équipe : « Le Comité des Orgues » c’est constitué autour :
  • D’Armand BAYON DE NOYER et de son épouse Catherine,
  • De Marie-Thérèse et Louis Xavier de SAINTE PREUVE.
Ce Comité se renforce avec le Père Jean Noël ROUX, économe du diocèse pour les relations avec le diocèse, puis dans l’élan ce sont Patrick et Anne GAGNARD pour les relations avec la presse ainsi que Geneviève FLECHAIRE pour les relations avec le village (Mme FELCHAIRE, qui, une fois l’instrument construit sera, avec Gilbert VISCAYE en charge de faire chanter l’instrument mais cela est une autre histoire) ainsi que Brigitte BARET, Christiane LEMAIRE et quelques autres. Qu’ils nous excusent de ne pas être tous cité ici.
Cette équipe de pionniers a emmené avec elle Jacques MOURARET, qui était l’adjoint à la culture de Roger ORLANDO maire de la Commune de CAUMONT sur DURANCE. Ce dernier, emporté par la foi et la détermination de son adjoint à la culture rejoint donc, coté « Pouvoirs Publics » le Comité des Orgues.
C’est donc toute cette équipe qui avec une détermination sans faille, malgré les problèmes qui ne manquèrent pas de se dresser sur leur route, permit à ce projet d’être mené à son terme et ainsi de doter notre Commune d’un superbe instrument. Cette "croisade" dura dix années
C'est ainsi que grâce :
  • à une équipe de passionnés,
  • à une municipalité qui a soutenu le projet tout au long de son cheminement,
  • à tous ceux qui ont concouru à cette aventure
fut inauguré le 4 novembre 1995 le bel instrument que nous pouvons admirer aujourd’hui dans notre église paroissiale.
Que tous, ici, soient remerciés du combat qu'il menèrent, en leur temps, pour faire aboutir  ce projet.
C’est donc ainsi que, comme le dit le poète :


« Le Passé est toujours présent »     
Maurice Maeterlinck (écrivain Franco-Belge 1862-1949)
   

                                      .............. A NOS JOURS

Mais ce n’est qu’en 2009 que l’association actuelle pris naissance, et ce, autour de F BENTZ, alors jeune organiste fraîchement diplômé d’études musicales du CNR de LYON et médaille d’or à l’unanimité du jury de ce même CNR.
Se retrouve alors, entourant ce jeune organiste, une partie de l’équipe du comité des orgues avec Armand et Catherine BAYON de NOYER, Marie-Thérèse de SAINTE PREUVE mais aussi Anne-Marie et Jacques VAYSSES, Geneviéve et Paul-André DEFFONTAINES et bien d’autres.
Acteurs depuis l'origine, Armand et Catherine  BAYON de NOYER ainsi que Marie-Thérése de SAINTE PREUVE ont décidés en 2014 de passer les renes à l'equipe actuelle et de se retirer du Bureau mais ils restent actifs dans l'association.
 
Avant de conclure ce petit historique l'assoçiation souhaite :
 
-rendre hommage à tous ceux qui nous ont précédés et qui se sont battu pour que ce projet aboutisse
 
-remercier la commune qui nous soutient depuis maintenant plus de 20 ans
 
-remercier tous les organismes officiels qui eux aussi nous soutiennent (Grand Avignon, Département, Conseil Général, Région) ainsi que tous nos sponsors.
 
-remercier tous nos adhérents qui nous soutiennent avec une grande constance depuis des années et qui sans eux nous ne pourrions pas faire grand- chose
 
A tous et Toutes : MERCI
Pour conclure ce petit historique une petite citation de  NIETZSCHE :
                                                   
« L'homme de l'avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue »



<===========================================>






Courant 1995 dans l'atelier de Pierre Saby à Saint-Uze
 
Superbe réussite technique et esthétique, il est la matérialisation d’une volonté et d’une passion de quelques rêveurs qui ont su surmonter les obstacles et convaincre les sceptiques. Cette réalisation est le signe de l’espoir, espoir dans notre aptitude à créer et laisser une trace dans notre histoire. Depuis 1995, notre instrument a pu accueillir plus de cent organistes parmi les plus célèbres, venus de tous les coins de France et d’Europe. Chaque année, depuis plus de 20 ans, un concert, qui connaît un succès grandissant, est organisé avec « Orgue en Avignon » et la commune de Caumont. Il s’agit du « Printemps de l’Orgue de Caumont-sur-Durance ». Enfin depuis maintenant cinq ans l'association organise, tous les ans au mois de Septembre, son festival de l'Orgue ou de nombreux artistes connus sont venus faire chanter notre bel instrument.

Ceux qui ont porté le projet sur les " fonts baptismaux"..........
<
 
>
 
 
Historique :
 
En 1986, l'Abbé Lucien Aurard, curé de la paroisse de Caumont-sur-Durance, ville proche d'Avignon, a le projet de réaliser un orgue dans son église paroissiale, vaste édifice ne possédant qu'un petit orgue électronique.
Passionné par cet instrument, il mobilise sa ville et un groupe de paroissiens constitués en "Comité des orgues" pour la réalisation d'un véritable objet d'art. La philosophie en est ainsi définie :  

"Le projet de construction d'un orgue n'existera que si, pour les élus et les habitants de Caumont, il constitue un véritable « PROJET CULTUREL ».

Pour arriver à ce but avec le maximum de chances, l’Abbé Aurard a donc proposé à la ville et à l'association de s'assurer les services et les conseils de personnes compétentes en la matière. L'expert, Henri Bin, a été chargé d'établir la composition de l'instrument souhaité, et le cahier des charges définissant l'ensemble du projet. Bernard Tillet, architecte, a été chargé du projet du buffet, sur la base du programme fixé. Après l'avis favorable de la Commission nationale des orgues, le ministère de la culture a donné son accord pour l'octroi d'une subvention, permettant ainsi le montage financier de l'opération entre l'Etat, la Région, le Département et la ville de Caumont, l'association se chargeant de trouver des "sponsors" privés. Après consultation, deux facteurs d'orgues ont été retenus pour réaliser conjointement l'instrument :
 
Pierre Saby (26 Sainte-Uze), responsable de l'ensemble, et Gerhard Grenzing (Barcelone), responsable de l'harmonisation de l'instrument.
 
Le buffet de type catalan est richement décoré de tableaux illustrant l'INCARNATION avec un "Noël à Bethléem" et une "Epiphanie ».
 Au couronnement de l'orgue a été replacée une "Sainte Famille" attribuée à Quirius Van BAKEN  (Peintre Flamand :1579-1649).
La qualité de cet instrument, à la fois méditerranéen et nordique, est appréciée par tous organistes de renom.
Les Artisans du Projet
Les Facteurs:

Pierre Saby:
 
 
Installé dans la Drome à Saint-Uze depuis 1966.Pierre Saby à parfait son métier en Alsace "Terre des Orgues" auprès de Roethinger,
 Succédant à son père, il perpétue sa mémoire en gardant la raison sociale,« Orgues Henry Saby ».  Il réalisa la construction.
 
Gerhard Grenzing:  est né en 1942 à Insterburg ,a appris le métier de facteur d'orgue auprès de Rudolf von Beckerath  à Hambourg. Dans les années suivantes, il approfondit ses connaissances dans divers ateliers européens de construction d'orgues. Attiré par la beauté des instruments, il se consacre, entre 1967 à 1972, à la restauration des orgues historiques de Mallorca. En 1972 il fonde son atelier d'orgue à El Papiol près de Barcelone. Et a rassemblé autour de lui une équipe de professionnels compétents dans toutes les branches de la construction d’orgues. Cette ville a pendant plus de cinq siècles attirés les constructeurs d'orgue de toute l'Europe.  Gerhard Grenzing, a réalisé des orgues aussi bien en France, en Belgique, Allemagne, Italie, Portugal, Espagne, Suisse, Corée, Japon et Amérique. Il est membre de plusieurs associations scientifiques et professionnelles, telles que le « Consejo Consultivo del Instituto de Órganos Históricos de Oaxaca" au Mexique. Il est aussi membre des Académies royales des Beaux - Arts et des Sciences de Barcelone et Séville. Spécialiste de l'orgue espagnol et catalan il a construit de nombreux instruments et a déjà collaboré avec Pierre Saby à ILLE-sur-Têt. Il effectuera l'harmonisation






Père Henri BIN  (1931 - 2010)
Professeur de Musique dans le diocése de Grenoble expert reconnu pour ses conceils en construction ou restauration d'Orgue. Le Pére Henri BIN nous quittait à l'aube de ses  79 ans, et dans la 54eme année de son sacerdoce. Il avait été ordonné prêtre du diocèse de Grenoble le 1er mai 1956 à St Joseph de Grenoble, ce grand musicien et organiste fût professeur de musique au séminaire de Voreppe avant de prendre la charge de la paroisse de Sassenage, puis celle de Marcilloles et relevé de sa charge pastorale en 2005 pour rejoindre la maison de retraite d'Anjou.
L'Architecte et le Décorateur
Bernard TILLET : né à LYON en 1942 il fait connaissance avec l'orgue classique et polyphonique grâce à des maîtres comme Marcel Godard au petit séminaire où il est élève avant  de faire ses études d'architecture. Séduit par le projet de Caumont il fait les plans du Buffet de l'Orgue
 
Vincent BEST : Lorrain d'Origine, sa famille s'installe au Pontet (84) en 1970.Se signalant par ses talents de dessinateur et peintre le curé lui confie la décoration de l'orgue du Pontet. En 1993 titulaire de l'Agrégation en Arts Plastiques, professeur d'art à LYON, il réalisera la décoration de l'Orgue de Caumont
La Chapelle du Sacré Coeur
La chapelle qui accueille l'Orgue
Les deux statues qui encadraient le tableau de la Sainte Famille dans "l’ancienne chapelle" du Sacré Cœur ont donc retrouvés leur place à gauche et à droite sur le buffet de l'Orgue





Quant aux deux angelots qui sont à gauche et à droite du positif
ils ont été offerts par la Famille de SAINTE PREUVE.
Qu’ils en soient ici remerciés
Retourner au contenu